5 astuces pour renouer avec votre instrument d’enfance

August 4, 2019
article

Vous faites peut-être partie de ces musiciens qui ont délaissé leur instrument lors des études supérieures ou de l’entrée dans la vie active, souvent par manque de temps. Après mûre réflexion, vous ne voulez pas laisser tomber vos 10 années de pratique, mais vous ne savez pas par où commencer ? Avec cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour renouer avec votre instrument d’enfance et retrouver vos sensations sans pression.

1. Avant même de débuter, rassurez-vous sur vos compétences !

Une chose est sûre : On ne repart jamais de zéro. Vos bases sont toujours là, même si vous êtes sûrement un peu rouillé et c’est normal. Ne soyez donc pas découragé par le fait que votre niveau ait baissé et gardez en tête vous qu’une fois lancé, il vous sera aisé de ré-assimiler les notions et que l’apprentissage se fera plus vite qu’avant. Avec de la persévérance et de la patience, vous pourrez retrouver vos sensations d’antan. Ce qui est important pour vous, c’est d’essayer de prendre du plaisir à jouer, tout en oubliant le stress des examens ou des auditions qui pouvaient peser sur vous plus jeune. Vous remarquerez également que votre mémoire vous fera gagner du temps, lorsque vous arriverez à déchiffrer des partitions, et remarquerez que vos années de solfège ne sont pas si loin que ça. Avec la pratique, votre technique et vos réflexes reviendront, il faut surtout vous faire confiance.

2. Commencez doucement.

Reprenez votre instrument avec des morceaux simples pour ne pas vous démotiver rapidement. Si vous avez une ancienne partition dans vos tiroirs, essayez la. Autrement, essayez simplement quelques gammes pour renouer doucement avec votre instrument et mesurer votre niveau. Gardez en tête que même si la technique ne revient pas immédiatement, le plaisir de jouer, lui, apparaît bien plus vite. Ce n’est qu’une question de temps avant de retrouver un bon niveau. Le conseil d'Audrey de l'équipe de Metronaut : « Lorsque j’ai ressorti ma flûte du placard après des années d'abandon, je ne savais pas par où commencer. Finalement, il suffisait de se lancer : Après avoir fait quelques notes pour réapprivoiser l’instrument, j’ai ressorti une partition très simple que j’aimais jouer plus jeune et le plaisir est revenu très vite. C’est cette joie de retrouver la musique sur un morceau facile qui m’a ensuite permis de m’accrocher et de rester motivée pour reprendre des morceaux progressivement plus difficiles et recommencer à prendre le temps de travailler ma technique. » Le plus important est de renouer avec votre instrument, votre doigté et vos sensations. Commencez avec des morceaux simples, quitte à passer rapidement à la suite. Utilisez un métronome et commencez lentement, vous augmenterez progressivement votre rythme.

3. Déterminez un temps de pratique régulier, même court.

Vous le savez sûrement déjà, mais la régularité est la clé du succès. Mais rassurez-vous : Il n’y a pas besoin de jouer 5 heures par jour pour prendre du plaisir à pratiquer son instrument. Il vous sera indispensable de fixer des plages de pratique régulières si vous souhaitez progresser, mais celles-ci peuvent être courtes. Idéalement, jouez 20 à 30 minutes chaque jour au lieu de 3 heures une fois par semaine. ** Les gains sont beaucoup plus importants lors des sessions courtes**, vous serez plus productifs et votre mémoire travaillera aussi mieux. Bien sûr, il peut être compliqué de mettre en place cette routine sur le long terme, et si vous ratez une ou plusieurs séances, ne vous découragez surtout pas.

4. Choisissez une méthode d’apprentissage

Si vous avez le temps (et l’argent), l’idéal bien sûr est de prendre quelques cours avec un professeur que ce soit chez vous ou à distance. Celui-ci pourra évaluer votre niveau et vous aider à progresser plus rapidement pour retrouver le plaisir de jouer. Mais grâce à la magie d’internet, aujourd’hui, il est possible de trouver de très nombreux coachs, des conseils, des applications de pratique musicale ou encore des vidéos de professionnels et des tutoriels sur Youtube pour chaque instrument.

Par exemple, les violonistes peuvent retrouver le professorV sur Youtube, un compte avec de nombreuses leçons de violon suivi par plus de 50 000 personnes. Il existe aussi des comptes très réputés pour différents types d’instruments comme celui du DrSelfridge, suivi par plus de 200 000 personnes, sur lequel vous trouverez des leçons de flûte comme de saxophone et de nombreux conseils pour les musiciens.

Si vous choisissez de reprendre seul, n’hésitez pas à vous enregistrer régulièrement et à écouter vos séances pour mesurer votre progression et apprendre de vos erreurs.

5. Fixez-vous un objectif pour garder le cap

Il est important de se fixer des objectifs pour rester motivé sur le long terme. Avec un objectif à atteindre, vous serez plus enclin à persévérer et verrez aussi le fruit de vos efforts en l’atteignant. C’est psychologiquement important pour votre processus d’apprentissage. Trouvez un morceau à votre portée, qui vous plaît et vous demande un peu de travail, et travaillez le jusqu’à le maîtriser que ce soit en partie ou en totalité. Fixez vous différents paliers, en restant réaliste, pour vous y aider.

Notre conseil : n’hésitez pas à le jouer plus lentement, avec accompagnement, jusqu’à pouvoir le jouer entièrement au bon tempo. Mieux encore, prenez le temps de jouer pour vos proches et vos amis sans vous mettre de pression mais pour le plaisir de partager vos talents musicaux. Enfin, s’il semble logique de reprendre son ancien instrument, dites-vous qu’il n’est pas trop tard pour en commencer un autre, vos bases musicales vous seront toujours utiles. Le plus important est de prendre du plaisir, jouez donc de l’instrument qui vous fait le plus envie, vous progresserez toujours plus vite ainsi. N’oubliez pas que la musique est avant tout une passion, reprendre la musique doit donc toujours se faire avec envie et plaisir.