5 conseils pour une rentrée musicale idéale

August 27, 2021
article

« Cela fait deux mois que je n’ai pas touché mon instrument, vais-je vite retrouver mon niveau ? Comment sera ma voix après plusieurs semaines sans chanter ? » On peut légitimement se poser ces questions en cette fin d’été, alors que l’on se prépare à retrouver une pratique plus régulière à la rentrée. Si vous avez réussi à travailler votre instrument pendant tout l’été, félicitations ! Sinon pas d’inquiétude, c’est le lot de tout musicien d’avoir des périodes de forte activité et des périodes de relâche. Comme une pratique régulière est la clé du progrès et de l’épanouissement, voici 5 conseils pour vous aider à commencer l’année du bon pied.

1. Mettez-vous à l’aise

Nous avons tous des hauts et des bas dans nos séances de travail. La reprise de son instrument après une pause peut mener à des surprises, et à ne pas jouer exactement comme on l’aurait espéré. Pour assurer une transition douce vers une reprise de vos habitudes de travail, assurez-vous de rendre vos séances de travail aussi agréables que possible. Agrémentez-les de petits éléments que vous aimez. Ce peut être n’importe quoi : vous accorder une douceur ou une promenade pour la fin de votre séance, vous faire un thé ou un café, ou encore jouer à un proche ce que vous venez de travailler. Soyez créatifs ! Ainsi, à vous considérerez vos séances de musique comme un bon moment à passer plutôt que comme une sèche obligation, et votre travail n’en sera que meilleur. Assurez-vous également de régler tous les aspects matériels de votre pratique en amont. Passer trop de temps à chercher une partition, un crayon ou une gomme peut être agaçant, ainsi préparer un espace de travail dédié et fourni en avance peut être un pas important vers de bonnes habitudes de travail.

2. Commencez petit

Alors que vous reprenez votre pratique, ne commencez pas par les pièces les plus difficiles, bien que ce soit parfois tentant. Il est toujours plus sain d’attendre d’avoir établi une bonne routine de travail pour commencer à se lancer des défis. La question maintenant est de communiquer à votre cerveau qu’il doit s’inscrire dans une dynamique de pratique régulière. Ainsi vos séances peuvent être assez courtes dans un premier temps : pratiquer 10 minutes tous les deux jours peut être un bon premier rythme à prendre. Egalement, vous concentrer sur un aspect particulier de la partition vous aidera à rendre vos séances plus intenses et plus satisfaisantes. Vous pouvez par exemple vous concentrer sur une seule note et vous lancer comme objectif d’obtenir un vibrato aussi beau que possible. Cela peut vous prendre 10 minutes entières, mais le progrès que vous aurez acquis vous donnera satisfaction et vous donnera envie de revenir bientôt à votre instrument. Lors de la séance suivante vous pouvez vous concentrer avec la même intensité sur un passage différent : avec un fil conducteur précis, vos séances de travail s’allongeront naturellement grâce à la satisfaction que vous tirerez du progrès acquis.

3. Laissez la perfection de côté pour le moment

La bonne musique vient en travaillant. Si vous n’arrivez pas à jouer parfaitement d’un coup les pièces que vous connaissiez bien il y a quelques semaines, pas de panique. Une des choses les plus importantes dans le retour à la pratique est de passer du temps à préparer des pièces plutôt que d’essayer de les jouer d’un coup. Jouer un morceau entier linéairement après une longue pause dans le travail peut miner votre confiance et nuire à votre travail. Pour revenir tranquillement à de bonnes habitudes, soyez conscients qu’il est naturel d’être engourdi dans un premier temps. Ne soyez pas trop exigeants envers vos capacités physiques dans vos premières séances, et évitez de prendre les passages particulièrement rapides ou difficiles au tempo final. Pour vous concentrer sur une pratique lente et une maîtrise de chaque élément de la partition, Metronaut peut vous aider. Le catalogue dispose de nombreux enregistrements de grands solistes ou orchestres qui peuvent s’adapter à votre tempo grâce à l’intelligence artificielle, et vous accompagner dans le cœur de votre travail.

4. Portez attention à vos mouvements

Une seule séance de travail suffit à vous faire prendre un bon pli. Une étude en neurosciences publiée en 2020 par le Dartmouth College aux Etats-Unis montre que se concentrer sur chaque sous-tâche d’une activité vous fait répéter naturellement les mêmes mouvements la fois suivante que vous faites cette activité. Ainsi, pensez que votre prochaine séance de travail peut être cruciale dans la détermination de vos habitudes. Penser chacun de vos mouvements, ordonner stratégiquement votre travail de chaque passage de votre morceau, travailler lentement en pensant ou même en chantant chaque note avec une grande concentration vous permettra d’être naturellement plus productif lors de vos séances suivantes, par mimétisme. Pour obtenir d’autres conseils sur la manière d’ordonner vos séances de travail, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.

5. Pensez collectif !

La musique peut tout à fait s’apprécier seul ou à plusieurs. Néanmoins la pratique collective peut être un excellent vecteur de productivité et de motivation. Si jouer en groupe vous attire, n’hésitez pas à convier d’autres musiciens à vos séances de travail, en prenant des cours ou en vous inscrivant dans une pratique collective. Prendre des leçons hebdomadaires peut être une bonne incitation à la pratique, le fait de devoir rendre des comptes pouvant être un puissant levier de motivation. Egalement, la pratique avec des amis permet d’organiser des répétitions régulières et de comparer ses progrès, ce qui peut avoir un effet très positif également sur votre travail. C’est pourquoi faire partie d’un orchestre, d’un chœur ou même former un petit ensemble de musique de chambre avec des amis peut être une idée très intéressante pour revenir à une pratique à la fois efficace et agréable.

Ces conseils en tête, c’est désormais à vous de faire de votre pratique musicale un moment aussi plaisant et épanouissant que possible ! N’oubliez jamais que la musique ne doit être vue comme une contrainte, mais comme un langage, un canal pour vous exprimer et dévoiler des pans nouveaux de votre personnalité. Si cet article vous a aidé, n’hésitez pas à le partager ou à donner votre avis sur le site internet ou sur les réseaux sociaux à @metronautapp !